unaf2Le projet de loi Egalité femme-homme présenté au Conseil des Ministres prévoit une réduction de la durée d'indemnisation du congé parental d'éducation à deux ans et demi, pour obliger les pères à prendre 6 mois de congé parental. Si l'UNAF est favorable à une meilleure égalité entre femme et homme, elle s'oppose à la méthode qui consiste à faire peser la pression sur les seules familles qui prennent un congé parental plutôt que de s'attaquer aux vraies causes : inégalités salariales entre femmes et hommes, préjugés dans les entreprises sur la parentalité, manque d'information des pères sur le droit aux congés parentaux.

Retrouvez l'intégralité du communiqué de presse de l'Unaf sur son site internet.