alimentationFamilles Rurales publie les résultats de son Observatoire des prix des fruits et légumes 2014 portant sur deux relevés effectués durant l'été.

 

 Les principaux résultats :

  • Une baisse des prix entre les relevés de juin et de juillet 2014, particulièrement forte pour 3 produits : l'abricot, la pêche et la nectarine.
  • Une baisse des prix par rapport à 2013, année où les prix ont été les plus élevés : fruits - 12%, légumes - 3%.
  • Un seul légume voit son prix augmenter : le poivron.
  • Les hard-discounts restent toujours moins chers au niveau des prix, et l'écart avec les hyper et supermarchés se resserre.
  • Les produits étrangers sont en majorité moins chers que les français : sur les 16 produits du panel, 9 sont moins chers que leurs homologues nationaux.
  • Cependant, la différence de prix est faible : inférieure ou égale à 7 centimes d'euro dans deux tiers des cas.Les fruits et légumes bio sont de 50 à 60% plus chers que les produits conventionnels.

Familles Rurales incite les consommateurs à :

  • opter pour des fruits et légumes de saison,
  • vérifier l'origine et comparer les prix selon la provenance et quand l'écart de prix est faible,
  • valoriser la filière française.

Chaque été, les veilleurs consommation de Familles Rurales relèvent les prix de 8 fruits et 8 légumes à deux reprises : en juin et juillet. Ils distinguent leur origine mais aussi la surface de vente (hyper/supermarchés, hard-discounts, marchés). Un relevé de prix est aussi réalisé pour les fruits et légumes issus de l'agriculture biologique.
Durant l'été 2014, ce sont 69 veilleurs qui ont relevé les prix dans 37 départements français, pendant les semaines du 09 au 15 juin et du 7 au 15 juillet.

Accéder au site de Familles Rurales pour consulter l'enquête dans son intégralité.