Nouvelle réforme déducation prioritaire

 

La ministre de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem, annonce le mercredi 17 décembre, les mesures définitives de la réforme de l'éducation prioritaire, applicable à la rentrée 2015.

La situation sur le Val-de-Marne

 

Le Val-de-Marne fait partie des 20 départements les plus dotés du dispositif d'éducation prioritaire. Le territoire compte 33 en REP et 3 en REP +, dont trois nouvelles entrées (Léon Blum à Alfortville, Jean-Moulin à Chevilly-Larue, Lakanal à Vitry) pour sept sorties du dispositif d'éducation prioritaire (Guy-Môquet et Louis Pasteur à Villejuif, Dulcie-september à Arcueil, Romain Rolland à Ivry, Adophe-Chérioux à Vitry, Les Prunais à Villiers et Henry Barbusse à Alfortville).

Les collèges de Vitry-sur-Seine, Créteil, Ivry-sur-Seine, Villeneuve Saint-Georges demande à ce que leurs situations soient réexaminées avec le soutien de Christian Favier, sénateur et président du conseil général Val-de-Marne.

Par ailleurs, certain établissement comme le collège Brossolette, classé en REP se mobilise afin d'obtenir le statut REP +.

Communiqué du Président du Conseil Générale du Val-de-Marne

L'éducation prioritaire, signification et avantage

La politique d'éducation prioritaire concerne 1.5 millions d'élèves, son objectif est de réduire les inégalités sociales et favoriser la réussite scolaire par différents dispositifs d'égalités des chances. Cette nouvelle carte des zones prioritaires regroupent les dispositifs précédents en un unique Réseau d'Education Prioritaire (REP) et une version plus renforcée les REP +. 350 millions d'euros de budget supplémentaire ont été débloqués pour ces dispositifs.

La nouvelle éducation prioritaire concerne 1089 établissements (lycée, collège, primaire, maternelle) dont 350 en REP + pour la rentrée 2015 et sera révisée tous les 4 ans. Ceux-ci vont bénéficier de moyens supplémentaires favorisant la mise en place de dispositifs d'accompagnements tels que l'aide au devoir, le soutien méthodologique... ; des conditions plus adéquates avec des classes avec un plus petit effectif d'élèves...  (7600 création de postes); Des partenariats avec des écoles renommées comme Science Po etc. Une partie des moyens accordés sont également destinées à des primes pour les professeurs afin de les attirer dans les écoles difficiles (1700€ d'indemnité annuelle en REP et 2512€ en REP +).

Choix des entrants et des sortants

La nouvelle carte des établissements prioritaires voit 200 entrées pour 200 sorties d'établissements. Le choix des entrants et des sortants ont été effectué sur la base d'un indicateur social créé par la DEPP. Il est composé de quatre critères objectifs de difficultés sociales connu pour avoir un impact sur la réussite scolaire :

DP-Education-prioritaire-Indice-social

Pour compléter ces informations : La nouvelle répartition académique de l'éducation prioritaire