4ème matinaleLa 4ème matinale de la Plateforme Ressources pour les proches aidants a porté sur le thème "Les personnes dépendantes et leurs proches : quels soutiens financiers ?"

Des aides financières existent pour aider et accompagner les aidants:  

Devenir aidant salarié
Avantages retraite pour les aidants
Majorations de durée d'assurance-retraite
Assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)

Des soutiens financier pour l'aidé : l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) - Conseil départemental

  Au domicile :

  • Condition d'âge : âgé d'au moins 60 ans.
  • Condition de perte d'autonomie : besoin d'aide pour accomplir les actes de la vie courante, ou état de santé nécessitant une surveillance constante.
  • La perte d'autonomie se mesure à l'aide de la grille Aggir. Cette grille définit plusieurs degrés de perte d'autonomie, allant du Gir 1 (perte d'autonomie la plus forte) au Gir 6 (perte d'autonomie la plus faible).
  • Seules les personnes relevant des Gir 1, Gir 2, Gir 3 ou Gir 4 peuvent percevoir l'Apa.

En établissement :

  • L’APA sera plus faible qu’au domicile.
  • Peut être versé au proche ou directement à l’établissement.

Pour plus d'informations, quelques liens utiles :

 


Retrouvez l'intégralité de la synthèse de la rencontre en cliquant >>ici <<


 

 

Devenir aidant salarié

L’aidant peut être bénévole et continuer d’exercer son activité professionnelle à temps plein. Cependant, il est parfois impossible de conjuguer les deux. Le proche malade peut alors salarier son aidant dès lors qu’il perçoit l’APA, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie versée aux personnes de plus de 60 ans. Cette situation est possible même si l’aidant est en congé de soutien familial.

        * Cas de versement de l’AAH – Allocation aux Adultes Handicapées
L’AAH est destinée essentiellement à subvenir aux besoins élémentaires de la vie -  la somme restante peut être utilisée pour servir à employer un aidant familial ou tierce personne dans le cadre d’un contrat de travail. 

        * Cas de versement de la PCH – Prestation de Compensation du Handicap
La PCH peut aussi permettre de dédommager – dans ce cas, pas de contrat de travail l’aidant ne bénéficie pas des droits sociaux d’un salarié mais peut demander à bénéficier de l’affiliation gracieuse à l’AVPF.

        * Cas de versement de l’APA – Allocation Personnalisée d’Autonomie
La personne qui bénéficie de l’APA peut employer une ou plusieurs personnes pour l’aider dans sa vie quotidienne. Attention ! L’APA ne peut en aucun cas permettre l’emploi du conjoint, partenaire PACS ou concubin.

 

 

Avantages retraite pour les aidants (La retraite à taux plein à 65 ans)

  • L’aidant s’est occupé d’un enfant en situation de handicap :
    Les conditions :
    Enfant bénéficiaire de PCH
    L’aidant doit apporter une aide effective au quotidien à l’enfant
    Il n’est pas nécessaire de cesser son activité professionnelle
    Les 30 mois passés dans cette situation doivent être consécutifs
    Les 2 parents peuvent bénéficier de la mesure

  • L’aidant s’est occupé d’un proche ou parent handicapé autre qu’un enfant
    Les conditions :
    La personne aidée doit être bénéficiaire de la PCH
    L’aide peut avoir été permanente ou non
    L’aidant doit avoir cessé de travailler pendant au moins 30 mois consécutifs

 

 

Majorations de durée d'assurance-retraite (Etudié lors de l’instruction de la demande de retraite).

Pour les aidants qui décident de cesser leur activité professionnelle afin de s’occuper d’un proche dépendant
        * Déclarer l’identité de la personne aidée
        * Justifier du handicap (notification des droits à la PCH ou à l’ACTP) avec taux d’incapacité de min 80%.
        * Prouver son aide effective auprès de la personne avec cessation d’activité.

Quels avantages ? 
        * Majoration de durée d’assurance pour enfant handicapé : pour chaque 30 mois civils passés à s’occuper d’un enfant ou d’un adulte handicapé, l’aidant bénéficiera d’un trimestre de majoration.
        * Majoration pour adulte handicapé : Même règle que pour l’enfant handicapé sauf que l’aidant doit avoir un lien de parenté. 
        * Deux droits cumulables

 

 

Assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) - (Formulaire à remplir auprès de la CAF)

La CAF cotise pour les personnes pendant leur période d’inactivité ou d’activité réduite afin de valider des trimestres comptant pour leur retraite.
    * La personne (enfant ou parent) doit être atteinte d’une incapacité permanente de 80%
    * L’aidant ne doit pas gagner, à titre perso, plus de 63% du plafond de la Sécurité sociale (en 2018 : 2 085,93euros/ mois) mais le foyer peut avoir d’autres revenus

Quels avantages ?
   * Permet aux personnes qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle de bénéficier gratuitement de l’assurance vieillesse.
   * Possible d’avoir droit à AVPF si on prend un congé de proche aidant.